mercredi 26 août 2009

Beignets de crevettes et d'oignons

Pour 4 personnes

Une vingtaine de crevettes
2 gros oignons
3 jaunes d'œuf
100 g de farine
160 ml d'eau très froide
1 morceau de feuille d'algue nori
De l'huile de friture

Décortiquez les crevettes, mais en laissant les queues. Pelez les oignons et coupez les en deux. Ensuite, piquez ces moitiés d'oignons avec des cures dents. Faites bien attention a bien piquer jusqu'à la base.

beignets de crevettes et oignons
Cela permet d'avoir des tranches qui ne se détachent pas.

Mélangez la farine, l'eau et les jaunes d'œuf dans un cul de poule.
Coupez des petites lanières d'algues pour en entourer les queues des crevettes.

Il ne vous reste plus qu'à trempez les crevettes et les oignons dans la pâte et à les faire frire (je laisse les cures dents sur les oignons, je les retire lorsqu'ils sont frit. Ils restent ainsi bien en place)

Égouttez sur du papier absorbant et dégustez !

J'ai été assez surprise pour les oignons. Je m'étais dis que le goût allait être très fort, mais en fait c'est très doux et très bon.

8 commentaires :

  1. excellent !
    bienvenue sur la blogosphère...
    j'accepte ta demande d'être dans mes blogs à visiter...
    j'aime bien ton blog et ce que tu fais,bravo !
    @ bientôt
    biz
    val

    RépondreSupprimer
  2. Extra tes petits beignets !
    Aucun souci pour l'échange de lien, je m'en occupe ce soir. Merci beaucoup pour tes compliments que mon blog, bonne continuation ! Céline

    RépondreSupprimer
  3. humm!!ça j'adhère complètement!!miam!!!!
    bisous et je te mets dans mes leins fait en de même!
    sophie

    RépondreSupprimer
  4. Merci les filles, ca me fait très plaisirs ! : )

    RépondreSupprimer
  5. bien sûr que je te mets en lien sur mon blog...avec plaisir...ton blog regorge de petites merveilles...à bientôt

    RépondreSupprimer
  6. pas de chance je n'aime pas les crevettes, par contre, j'opte pour un ou deux cannelés

    RépondreSupprimer
  7. ça me plais bien, très jolis! biises micky

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire